top of page
logo_mairie_de_paris_44d9d.png
11.png

    ENDOrun    

Devenir ambassadeur 

Vous souhaitez nous aider à faire de la prochaine édition de l'ENDOrun une réussite encore plus grande qu’en 2021 et 2022 ?

Devenez « Ambassadeur de l’ENDOrun » en motivant au moins 25 personnes à participer et recevez en cadeau un bracelet Loupiou

 

Comment ça marche ?

 

 

Lors de votre inscription, renseignez la case « Équipe » avec le nom d’équipe que vous aurez choisi et demandez à chaque participant de votre équipe de faire de même lors de son inscription (en veillant à respecter précisément l’orthographe du nom de l’équipe, et les majuscules et minuscules).

 

Le classement par équipe qui s’affichera sur la page d’accueil vous permettra alors de savoir en temps réel, combien de participants se seront inscrits sous votre nom d’équipe.

Une fois les 25 participants inscrits, envoyez-nous un mail à endorun@endomind.org avec le nom de votre équipe et vos coordonnées postales complètes pour nous signifier que votre mission d’Ambassadeur de l’ENDOrun est relevée ! Vous recevrez un bracelet Loupidou quelques jours avant le début de l'ENDOrun 2023.

IMG-20210719-WA0002.jpg

Imany - Chanteuse et marraine Endomind

« Participez à l'ENDOrun pour financer la Recherche ! 

L'ENDOrun représente aussi une action importante pour montrer aux personnes atteintes qu’on est à leurs côtés. En courant ou en marchant, on peut faire quelque chose de positif de cette maladie ! Et c’est ouvert à tout le monde : le combat des femmes est aussi le combat des hommes. »

Djihène Abdellilah - Championne du monde de grappling et consultante sport

« Comme beaucoup de femmes de ma génération atteinte d’endométriose, je me suis construite en tant que femme dans cette logique « ancestrale » que la douleur est normale quand on est une femme.

Lorsque j’ai compris que cette douleur n’était pas normale j’ai décidé de consulter des spécialistes et là où je pensais trouver une écoute je suis tombée sur des médecins qui ne m’écoutaient pas, et qui m’ont donné des traitements sans jamais rien m’expliquer. J’ai découvert il y a quelques mois que depuis mes 20 ans je suis en ménopause artificielle. 

Le sport a été pour moi salvateur, sans le sport je pense que je n’aurais jamais pu surpasser cette maladie, et inversement... sans l’endométriose et mes stratégies de gestion de la douleur, je n’aurais jamais pu devenir championne du monde.

Le sport, pour moi, a des vertus insoupçonnables et je voudrais prouver à toutes les femmes atteintes d’endométriose qu’elles sont plus fortes que ce que la société veut leur faire croire. Cette maladie ne doit pas devenir un frein à tous leurs rêves !!!

C’est pourquoi je soutiens l’ENDOrun et je m’engage pour cette course. »

IMG-20210811-WA0000.jpg
mélanie 3.jpeg

Mélanie DHB

«Je fais un appel à toutes les personnes qui liront ce message. Agissons ensemble en solidarité face à la maladie qui dévore les entrailles, nous devons combattre par tous les moyens. Je pense à toutes les femmes et surtout à nos milliers de petites filles qui subissent et continuent de subir des souffrances atroces et inhumaines, nous sommes tous concernés de près ou de loin. Je remercie tous les participants et les acteurs qui impulseront cette bataille face aux manques de moyens.
C’est une guerre !
Oeuvrons main dans la main pour l’avenir de nos enfants, avec Force et Courage !
J’appelle à un maximum d’inscriptions à l’Endorun partout en France.
Avec tout mon soutien.»

Jade - Aventurière de 23 ans

« Cette année encore, je participerai à l’ENDOrun et je vous invite toutes et tous à faire de même.

Pourquoi ? Premièrement car c’est un événement solidaire, il est organisé par l’association ENDOmind, qui aide et représente les femmes atteintes d’endométriose.

Deuxièmement car c’est un événement sportif, ainsi, amateur ou professionnel de la course à pieds (même la marche !), passer la ligne d’arrivée est toujours une satisfaction.

Troisièmement car on peut y participer peut importe où l’on se situe ! C’est à dire qu’on peut entraîner qui on veut dans ce defi ! »

bottom of page